28th

L’univers déjanté des Blitz Motorcycles

2

600x450_blitz_img_2963Si vous êtes amoureux des café racers et de la nouvelle scène des préparateurs motos, vous ne pouvez pas être passé à côté du phénomène Blitz Motorcycles. Car au delà du phénomène mécanique pur, le duo composant cet atelier mécanique est aussi créatif en prépa qu’en communication ! Un peu dans la même sauce que les wrenchmonkees ou Deus ex-machina.

Sauf que les Blitz, c’est un genre nouveau, différent… et français, soyons un peu chauvins quand même ! Différents tout simplement parce que leur créations ne ressemblent à rien de connu jusqu’alors. Et différents aussi par l’histoire même de leur épopée.

Blitz_R80_GSTracker_1Bon, je l’avoue, je n’ai pas craqué tout de suite sur les créations Blitz Motorcycles ! Les 1ères images que j’ai pu apercevoir dans mon magazine favori Café Racer n’ont pas suscité chez moi un intérêt particulier. Juste un regard curieux mais sans plus vis à vis d’une machine qui ressemblait à une sauterelle, des formes un peu étranges et un équilibre visuel incertain. Mais ça avait le mérite d’être différent et assez bien fini.

Et puis au fil des diverses photos, et du buzz assuré sur le net, j’ai fini par m’intéresser au phénomène Blitz (car c’est bien un phénomène). J’ai commencé à lire des interviews, regarder leurs nombreuses vidéos sur le net et visionner le reportage fait par Canal +. Quand je vous dit qu’ils sont de bons communicants !

Et, je dois bien l’avouer une fois encore, cela a créé un capital sympathie car au final, j’ai l’impression de me retrouver dans une partie de leur univers. Un gars qui passe son CAP mécanique moto sur le tard, en cours du soir, des idées un peu farfelues de préparation, et surtout l’envie de se faire plaisir en vivant tout simplement sa passion et de sa passion. Reste qu’ils on fait ce que je n’ai pas encore eu le courage de faire : le passage d’une situation établie à une vie de bohème et son lot d’incertitude.

Bon, ça reste de la bohème branchouille quand même, faut pas déconner non plus, ce ne sont pas non plus des pur « roots ». Mais, peut on réellement leur reprocher ? Qui dans ce monde peut nous faire décemment croire qu’il vit d’amour et d’eau fraiche ? Car les « Blitz » ont su faire le lien entre passion, mécanique et communication : des marques célèbres se sont rapprochées d’eux, flairant le bon coup de com’ pour véhiculer leur image de marque. C’est le cas de Motul et Ralph Laureen par exemple.

Mais au final, peut on leur reprocher de communiquer ? je ne le pense pas, car c’est finalement avec beaucoup de plaisir que l’on découvre l’univers des « Blitz » et un style bien à eux qui est visuellement agréable et qui apporte surtout un peu de nouveauté dans le genre tout en mettant en scène la moto et mêlant différents univers. Un mélange de dandy-roots et de néo-rétro… Fascinant ?, déroutant ?, intriguant?, je ne sais finalement pas quels sont les qualificatifs les mieux adaptés pour les décrire, mais c’est surement un peu de tout ça et surement plus encore. Alors, je vous laisse vous faire votre propre opinion…. En ce qui me concerne, j’avoue assez humblement me reconnaitre en eux (dans l’esprit du moins) et surtout prendre du plaisir à suivre leur pérégrinations aux travers des photos, reportages dans les magazines, et de leurs nombreuses vidéos. Car tout ça véhicule surtout une certaine idée de la vie, proche des classiques que j’aime : un brin de Steeve Mc Queen, du « classic revival » et une volonté de liberté qui nous manque tant dans nos petites vies. Et puis cette « Touch » qui fait la marque de fabrique reconnues des amoureux du travail bien fait, et qui une fois de plus contribue à la communication visuelle : chaque moto (ou presque) arbore un réservoir différent de celui d’origine. Ce qui trouble le connaisseur… ou fait frémir le puriste. Et juste pour ce dernier point…. j’adore !!!!

L’univers des Blitz en photos :


Une brève histoire des « Blitz » :

Au début étaient 2 garçons qui recherchaient à vivre différemment de ce qu’ils avaient l’habitude de voir. L’un travaillant dans l’internet, l’autre dans le domaine paysagiste. Une rencontre qui sonne pour eux comme une évidence. Un local, une passion, la mise en commun de leurs talents et surtout une philosophie : transformer pour faire revivre autrement. Et puis aussi, une volonté farouche d’indépendance, même vis à vis de leur clientèle. On ne commande pas une machine aux Blitz en leur dictant ses volontés. On apporte la machine et on revient la chercher plus tard et ayant à l’esprit que ce que l’on va récupérer portera une partie de soi transposé dans une moto.

Bref, je ne vais pas non plus épiloguer sur leur histoire, car après tout, vous pouvez, comme moi, la découvrir aux travers de plusieurs reportages :

http://moto.caradisiac.com/La-decouverte-Caradisiac-Moto-Blitz-Motorcycles-la-minutie-epuree-video-425

http://www.moto-journal.tv/la-webtv-venue-dailleurs/blitz-motorcycles-un-art-de-vivre

http://tcaplain.blogspot.fr/2010/10/blitz-motorcycles.html

http://www.moto-infos.com/actualite-8763-blitz-motorcycles-l-etincelle-vintage.html

Vous pouvez retrouver également les Blitz Motorcycles sur leur site internet http://www.blitz-motorcycles.com ou  leur page Facebook.

Pour ma part, je pense que je vais leur rendre visite lors d’un prochain stage à Paris. Ma seule crainte étant de ne plus vouloir partir de l’atelier et d’essayer d’y planter une tente ou de trouver un trou de souris pour y rester à demeure….

Les motos des Blitz :

Le 28 juillet 2014 par Zegarage Lire la suite
30th

2mn 45 s de pur bonheur !

0

Ce reportage d’une simplicité sans équivalente sur le préparateur Shinya Kimura m’a procuré en deux minutes et 45 secondes autant de frissons que deux heures du pourtant excellent « Burt Munro ».
Deux roues, un moteur, du métal, soit l’essence même de la moto. Ajoutez-y quelques mots simples pour décrire les sensations que procurent ces MOTOS et vous obtenez un véritable chef d’oeuvre.

Dieu que j’aimerai avoir le talent de ce bonhomme pour créer mes propres motos!

Shinya Kimura from Adam Richards on Vimeo.

Le 30 mars 2011 par Zegarage Lire la suite
06th

Les préparations Cobra USA sur base Honda VT750S

0

Deux showbikes, quatre mois, un seul homme. Pas de problème tant que le gars qui tourne les clés et travaille de la meuleuse le corps du 2 roues est Denny Berg, chef de la Division spéciale desprojets Cobra. Au cours des 15 dernières années, en collaboration avec Cobra Etats-Unis Ken Boyko, Berg a fait à la main environ 30 showstoppers, que vous découvrez sur les pages de vos magazines moto préférée et en pixels sur de nombreux sites Web. Pour la saison 2010-11 , le défi était d’arriver à un couple de machines qui reflète les réalités changeantes du marché.

cobra-rs750-scrambler-09

La cible aujourd’hui ? La Honda Shadow, le nouveau V-Twin modèle RS750 (chez nous européens la vts shadow) – une bonne affaire à prix contenu, de style standard et mûre pour la personnalisation – semblait être un bon choix pour commencer. Comparé aux précédentes motos Berg, le concept de la paire de Shadow a été assez conservateur : les deux seraient le reflet des  jours de gloire de Honda. Le premier serait un hommage à l’un des modèles les plus emblématiques de la société, le Scrambler CL77 305 à partir des années 1960, le second un tracker modelé et peint comme des les années 1980 que Ricky Graham et Bubba Shobert ont conduit à de nombreuses victoires en série AMA Grand National.

Le Tracker RS750 a nécessité un peu plus de travail que le Scrambler RS750. Alors que la partie avant du cadre est estampillée Honda, la moitié arrière est tout entière revue par Berg. Exit le double ressort arrière, remplacé par un amortisseur progressif. Outre le nouveau bras, on note par exemple l’apparition d’un simple amortisseur central monté sur biellettes.

De même, le nouveau dosseret de selle a requis les services de Kevin Lehan (de LeMans Seats) pour la fibre de verres et de Scott « Chivo » Harrington (de Lead Sled Customs) pour la peinture. La partie avant reçoit quant à elle l’inévitable plaque numéro, munie de deux petits feux.


Au final, voici 2 belles réalisation faites sur une même base et qui valent franchement le coup d’œil ! Peu de chance de les voir sur nos routes françaises, à moins que Honda ne se dévergonde et décide de frapper un grand coup dans le thème réplica et machines atypiques…. mais ce n’est pas vraiment le genre de la maison. Pour l’heure, nous nous contenterons de ces magnifiques photos d’un amoureux du travail bien fait

Le 6 janvier 2011 par Zegarage Lire la suite
21st

WrenchMonkees

0

Les Wrenchmonkees, c’est avant tout une histoire de copains.  « L’histoire de 3 copains de Copenhague qui ont commencé dans un petit garage. Comme ils étaient tout le temps arrêtés sur la route par des personnes qui voulaient savoir d’où venaient leurs motos, ils se sont dit qu’ils pourraient peut être en faire un business. »  explique Alexandre Guilbert, un Franco-Danois qui travaille désormais avec eux.

Les Wrenchmonkees sont avant tout des motos roulantes mais aussi des motos collectives.  L’originalité de ces drôles de Danois est de travailler en commun : il n’y a pas le projet de l’un et le projet de l’autre, mais un labeur partagé de la conception à la réalisation.

« Nous sommes 4 et nous travaillons à 4 : lorsque quelqu’un a une idée, il la partage et nous en en discutons. Je ne vais pas dire que nous sommes communistes, mais aucune décision n’est prise sans que tout le monde soit d’accord. »

Harley, Kawa, Honda, Ducati,Yamaha, les bases mécaniques changent à chaque projet.  Tantôt totalement extrême, tantôt soft, les designers fous de Wrenchmonkees réalisent des machines tout simplement magnifique. Mais encore une fois, les goûts et les couleurs…. moi j’aime !

source : Café Racer Magazine / site des Wrenchmonkees

Le 21 août 2010 par Zegarage Lire la suite
19th

Mecatwin

0

MECATWIN est une enseigne d’artisan créée en 1986 par Franck DEPOISIER. C’était, à l’époque, un atelier ( déjà ) spécialisé dans la préparation de motos hors du commun. Après avoir oeuvré dans la restauration de motos puis collaboré avec l’Usine Triumph, Mecatwin prépare des motos d’exception et construit ses propres modèles extrapolés de la production actuelle.

Visitez le site web de Mecatwin

Voici quelques unes de leurs réalisations :

Le 19 août 2010 par Zegarage Lire la suite