28th

L’univers déjanté des Blitz Motorcycles

2

600x450_blitz_img_2963Si vous êtes amoureux des café racers et de la nouvelle scène des préparateurs motos, vous ne pouvez pas être passé à côté du phénomène Blitz Motorcycles. Car au delà du phénomène mécanique pur, le duo composant cet atelier mécanique est aussi créatif en prépa qu’en communication ! Un peu dans la même sauce que les wrenchmonkees ou Deus ex-machina.

Sauf que les Blitz, c’est un genre nouveau, différent… et français, soyons un peu chauvins quand même ! Différents tout simplement parce que leur créations ne ressemblent à rien de connu jusqu’alors. Et différents aussi par l’histoire même de leur épopée.

Blitz_R80_GSTracker_1Bon, je l’avoue, je n’ai pas craqué tout de suite sur les créations Blitz Motorcycles ! Les 1ères images que j’ai pu apercevoir dans mon magazine favori Café Racer n’ont pas suscité chez moi un intérêt particulier. Juste un regard curieux mais sans plus vis à vis d’une machine qui ressemblait à une sauterelle, des formes un peu étranges et un équilibre visuel incertain. Mais ça avait le mérite d’être différent et assez bien fini.

Et puis au fil des diverses photos, et du buzz assuré sur le net, j’ai fini par m’intéresser au phénomène Blitz (car c’est bien un phénomène). J’ai commencé à lire des interviews, regarder leurs nombreuses vidéos sur le net et visionner le reportage fait par Canal +. Quand je vous dit qu’ils sont de bons communicants !

Et, je dois bien l’avouer une fois encore, cela a créé un capital sympathie car au final, j’ai l’impression de me retrouver dans une partie de leur univers. Un gars qui passe son CAP mécanique moto sur le tard, en cours du soir, des idées un peu farfelues de préparation, et surtout l’envie de se faire plaisir en vivant tout simplement sa passion et de sa passion. Reste qu’ils on fait ce que je n’ai pas encore eu le courage de faire : le passage d’une situation établie à une vie de bohème et son lot d’incertitude.

Bon, ça reste de la bohème branchouille quand même, faut pas déconner non plus, ce ne sont pas non plus des pur « roots ». Mais, peut on réellement leur reprocher ? Qui dans ce monde peut nous faire décemment croire qu’il vit d’amour et d’eau fraiche ? Car les « Blitz » ont su faire le lien entre passion, mécanique et communication : des marques célèbres se sont rapprochées d’eux, flairant le bon coup de com’ pour véhiculer leur image de marque. C’est le cas de Motul et Ralph Laureen par exemple.

Mais au final, peut on leur reprocher de communiquer ? je ne le pense pas, car c’est finalement avec beaucoup de plaisir que l’on découvre l’univers des « Blitz » et un style bien à eux qui est visuellement agréable et qui apporte surtout un peu de nouveauté dans le genre tout en mettant en scène la moto et mêlant différents univers. Un mélange de dandy-roots et de néo-rétro… Fascinant ?, déroutant ?, intriguant?, je ne sais finalement pas quels sont les qualificatifs les mieux adaptés pour les décrire, mais c’est surement un peu de tout ça et surement plus encore. Alors, je vous laisse vous faire votre propre opinion…. En ce qui me concerne, j’avoue assez humblement me reconnaitre en eux (dans l’esprit du moins) et surtout prendre du plaisir à suivre leur pérégrinations aux travers des photos, reportages dans les magazines, et de leurs nombreuses vidéos. Car tout ça véhicule surtout une certaine idée de la vie, proche des classiques que j’aime : un brin de Steeve Mc Queen, du « classic revival » et une volonté de liberté qui nous manque tant dans nos petites vies. Et puis cette « Touch » qui fait la marque de fabrique reconnues des amoureux du travail bien fait, et qui une fois de plus contribue à la communication visuelle : chaque moto (ou presque) arbore un réservoir différent de celui d’origine. Ce qui trouble le connaisseur… ou fait frémir le puriste. Et juste pour ce dernier point…. j’adore !!!!

L’univers des Blitz en photos :


Une brève histoire des « Blitz » :

Au début étaient 2 garçons qui recherchaient à vivre différemment de ce qu’ils avaient l’habitude de voir. L’un travaillant dans l’internet, l’autre dans le domaine paysagiste. Une rencontre qui sonne pour eux comme une évidence. Un local, une passion, la mise en commun de leurs talents et surtout une philosophie : transformer pour faire revivre autrement. Et puis aussi, une volonté farouche d’indépendance, même vis à vis de leur clientèle. On ne commande pas une machine aux Blitz en leur dictant ses volontés. On apporte la machine et on revient la chercher plus tard et ayant à l’esprit que ce que l’on va récupérer portera une partie de soi transposé dans une moto.

Bref, je ne vais pas non plus épiloguer sur leur histoire, car après tout, vous pouvez, comme moi, la découvrir aux travers de plusieurs reportages :

http://moto.caradisiac.com/La-decouverte-Caradisiac-Moto-Blitz-Motorcycles-la-minutie-epuree-video-425

http://www.moto-journal.tv/la-webtv-venue-dailleurs/blitz-motorcycles-un-art-de-vivre

http://tcaplain.blogspot.fr/2010/10/blitz-motorcycles.html

http://www.moto-infos.com/actualite-8763-blitz-motorcycles-l-etincelle-vintage.html

Vous pouvez retrouver également les Blitz Motorcycles sur leur site internet http://www.blitz-motorcycles.com ou  leur page Facebook.

Pour ma part, je pense que je vais leur rendre visite lors d’un prochain stage à Paris. Ma seule crainte étant de ne plus vouloir partir de l’atelier et d’essayer d’y planter une tente ou de trouver un trou de souris pour y rester à demeure….

Les motos des Blitz :

Le 28 juillet 2014 par Zegarage

2 commentaires

  1. Salut l’ami,
    Bien documenté ton sujet sur Blitz… le ton est un brin publi-reportage, mais c’est à ton honneur de défendre les potes contre vents fétides et marées putrides qui empestent la toile. Les Blitz sont des mecs cool, des entrepreneurs de leur passion (que les moqueurs en fasse donc autant plutôt que de jacasser après leur journée de bureau) et, même si on peut ne pas toujours être épris de leurs parti-pris sur les prépas, ils apportent beaucoup et généreusement à la scène de la moto customisée… qu’ils obtiennent en retour quelques arrangements lucratifs avec tel industriel de la moto ou du prêt à porter n’est qu’un juste retour sur investissement. Comme FREE, Blitz a tout compris!
    Craig NOS


    Zegarage



  2. Zegarage

    Merci de ton commentaire !
    Pour ce qui est du ton, ce n’est ni volontaire ni publicitaire (quoique, lol ). Je n’ai aucun deal commercial ou autre avec les Blitz et l’article est à ma seule initiative… Mais je dois t’avouer que je les ai contacté pour les avertir de mon article (bah oui, quoi, y’a quand même un passage ou je dis que je n’accroche pas à tout ce qu’ils font non plus) et j’ai eu l’agréable surprise d’avoir une réponse dans la 1/2 journée… Preuve s’il le fallait qu’ils n’ont pas pris le melon et qu’ils sont à l’écoute.
    Et effectivement, je confirme : ce sont des mecs cools qui je pense, gagnent à être connu (même s’ils n’ont pas besoin de moi pour ça).
    Je pense, comme toi, qu’ils apportent un (re)nouveau à la scène prépa-custom et rien que pour ça, c’est classe ! Pour ce qui est des arrangements commerciaux, ça ne me regarde pas mais ça a au moins l’avantage de faire parler d’une autre vision de la moto.
    J’ai d’ailleurs prévu de les rencontrer pour tailler la bavette et découvrir un peu plus leur univers. Je ne sais pas s’il sont « free » mais au moins ils sont libres…

    ps : j’adore les jeux de mots dans les titres de tes posts ! tu m’as régalé….


    Zegarage



Leave a Reply