Café Racers Dream Bikes

Phantom Blaze Triumph Truxton R supercharged

Vous imaginez qu’une entreprise appelée Mellow construit des roadsters rétro gentils, ou des cruisers décontractés pour les anciens. Mais cela ne pouvait pas être plus éloigné de la vérité !

L’atelier allemand Mellow construit des «machines pour échapper à la folie» – et ils ont une affinité particulière pour les dragsters. L’année dernière, ils ont remporté la série Sultans of Sprint avec leur Ducati «Frankenstein». Et cette année, ils sont de retour avec un racer encore plus scandaleux – un Triumph Thruxton R suralimenté appelé «Phantom Blaze».

Mellow est basé à Obersulm, une petite ville du Land de Bade-Wurtemberg. C’est une région avec une histoire automobile riche, étant le berceau de noms célèbres tels que Daimler, Porsche et Bosch. Une partie de cette histoire coule évidemment dans les veines des gars de Mellow, et les nouvelles de leurs capacités se sont répandues à travers la Manche.

« Après avoir remporté les Sultans of Sprint de l’année dernière, Triumph nous a contacté et nous a demandé de construire leur moto pour la Factory Class de cette année », explique Flo Hubert, l’homme principal de Mellow. « La mission était claire: Construire un racer gagnant, et le rendre magnifique ! » La réglementation prévoit deux cylindres et un système de refroidissement par eau, de sorte que Mellow a commencé à parcourir le catalogue  des machines « Modern-Classics » de Triumph.

« Nous avons finalement frait le choix du Thruxton R », explique Flo. « Mais les règles du rapport poids/puissance ont fait qu’il était difficile de trouver le juste équilibre entre les modifications du moteur et le poids. » Triumph a voulu célébrer sa campagne «Spirit of 59», qui rappelle le lancement de la série Triumph Bonneville. Alors Mellow a décidé de mélanger l’ingénierie de compresseur de haute technologie avec un carénage old school.
 
Flo et le Thruxton sont allés à l’usine Hinckley de Triumph pour trouver le suralimenteur avec l’équipe d’ingénierie. Et puisque ‘Phantom Blaze’ doit prendre sa place au musée Triumph lorsque la série Sprint sera terminée, Flo était heureux de créer un carénage en métal entièrement fait à la main – même s’il a fallu près de 300 heures de main d’œuvre pour le réaliser. Le suralimenteur est un Rotrex C15-60, un modèle compact qui fournit une pression de 0,6 bar (9-10 psi). Des injecteurs plus gros ont également été ajoutés au moteur pour augmenter le débit de carburant, plus des pistons forgés pour empêcher de détoner. Un refroidisseur d’huile supplémentaire empêche le moteur de trop chauffer.
 
Les gaz sortent maintenant par l’intermédiaire d’un système d’échappement de grand calibre avec un X-pipe et des silencieux faits sur mesure, spécialement construits par les spécialistes de MotoGP SC-Project. Un ECU personnalisé relie tous les mods ensemble, et après une mise au point sur le banc de puissance, le Thruxton donnait un bon 147 chevaux à la roue arrière, contre 96 sur la moto d’origine.
Mellow a ensuite créé un bras oscillant rallongé de 8,5 cm, usiné en CNC et forgé pour plus de solidité, tout en maintenant le style de l’original. Ils ont également abaissé la suspension avant et ajouté des amortisseurs Wilbers à l’arrière, pour aider à garder le nez vers le bas lorsque le compresseur accélère. Le grip est maintenant fourni via un ensemble de slicks Racetec Supermoto de 17 pouces de Metzeler, et il y a un embrayage renforcé pour absorber la lourde charge provenant du moteur.
 
Avec une mécanique ainsi affutée, Mellow porta son attention sur la carrosserie. Le carénage avant fuyant utilise en réalité le phare de série du Thruxton R, ainsi que l’écran de l’option Café Racer Fairing de Triumph. Un kit de guidon bas a également été retiré du catalogue d’accessoires, puis le travail des métaux a commencé. Le nouveau carénage est assorti à une selle et un cul de selle racée, tapissé par Tailor Leathers – un spécialiste moto du sud de l’Allemagne.
 
Avec une magnifique peinture bleue et jaune, le Thruxton R ne ressemble à aucune autre. Mellow s’est classé troisième au premier tour de Monza des Sultans of Sprint. Mais avec des points supplémentaires ajoutés pour le style et la fête après la course, ils sont désormais en tête de la classe Factory. Le prochain évènement est prévu pour le Biker Classics, qui se tiendra à Spa à la fin de ce mois. Si vous êtes assez chanceux pour assister à cet événement incroyable, gardez vos oreilles ouvertes pour le son d’un compresseur et d’une machine bleue qui file sur l’asphalte.
triumph-thruxton-motorcycle-supercharger
 
Traduit de l’anglais avec l’aimable autorisation de Bike Exif.

Mellow Motorcycles | Facebook | Instagram | Images par Grant Evans/Triumph Motorcycles, Patrick Sauter deMO Motorrad Magazin, et Christine Gabler

 

2 thoughts on “Phantom Blaze Triumph Truxton R supercharged”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *